← Page d’accueil

Corrigenda
des éditions des sources
concernant le catharisme
et le bogomilisme

David Zbíral

Règles formelles

Les corrigenda sont indiqués de manière suivante : page de l’édition (éventuellement suivie de la ligne) – forme fautive – pro – forme correcte. Le point d’interrogation indique une correction incertaine. Les notes éventuelles sont en italiques.

Eckbert de Schönau, Liber contra hereses katarorum (éd. J.-P. Migne)

Migne, Jacques-Paul (ed.), Patrologia Latina CVC, Parisiis, J.-P. Migne, 1855, col. 9-102.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

96 : cripta pro Scripta

Interrogatio Iohannis (éd. E. Bozóky)

Recension de Vienne

Bozóky, Edina, Le livre secret des Cathares: Interrogatio Iohannis, apocryphe d’origine bogomile, Paris: Beauchesne 1980.

Les corrigenda tiennent compte du manuscrit.

 

58, apparat : mortalis V pro mortales V.

Ermengaudus, Contra hereticos (éd. J.-P. Migne)

Migne, Jacques-Paul (ed.), Patrologia Latina CCIV, Parisiis: J.-P. Migne 1855, col. 1235-1272.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

1262: repentia pro reptilia (?)

Accipite nobis vulpes parvulas (éd. B. Delmaire)

Manuscrit : Arras, Bibliothèque municipale, ms. 1067 (280), fol. 77r-77v.

Delmaire, Bernard, „Un Sermon arrageois inédit sur les ‚Bougres‘ du Nord de la France (vers 1200)“, Heresis 1991, č. 17, p. 11-13.

Les corrigenda tiennent compte de la reproduction photographique du ms. dans Delmaire, Bernard (ed.), „Un Sermon arrageois inédit sur les ‚Bougres‘ du Nord de la France (vers 1200)“, Heresis 1991, č. 17, p. 9-10.

 

12 : IIIor ęlementa pro IIIIor ęlementa

Manifestatio heresis Albigensium et Lugdunensium (éd. A. Dondaine)

Manuscrit : Reims, Bibliothèque de la ville, ms. 495, fol. 134v-137v.

Dondaine, Antoine, „Durand de Huesca et la polémique anti-cathare“, Archivum Fratrum Praedicatorum 29, 1959, p. 268-271.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

269:34 : in ira sua pro in terra sua[1]

Liber contra manicheos (éd. Ch. Thouzellier)

Thouzellier, Christine, Une somme anti-cathare: Le Liber contra Manicheos de Durand de Huesca, Louvain: Spicilegium sacrum Lovaniense 1964.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

163: venit predicaturus corr. Thouzellier ex venit predicatum pro venit predicatum sine correctione (ratio dictae correctionis omnino nulla mihi esse videtur, quia « predicatum » supinum est, recte et perpulchre positum post illud verbum « venio »)

170: abierunt retro pro abierunt retro (Ioh. 6, 67)

173: sunt secundum carnem, ex semine eius sunt pro sunt, secundum carnem ex semine eius sunt

327: Verbum Dei pro verbum Dei

Professio fidei d’Andreas et de Petrus (éd. C. Lansing)

Manuscrit : Firenze, Archivio di Stato di Firenze, Diplomatico, Santa Maria Novella, 26 giugno 1229.

Lansing, Carol, Power and Purity: Cathar Heresy in Medieval Italy, New York – Oxford: Oxford University Press 1998, p. 179-180.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

180:7 : prevaritare pro prevaricare

Salvo Burci, Liber Suprastella (éd. C. Bruschi)

Bruschi, Caterina éd., Salvo Burci, Liber Suprastella, Roma: Istituto storico italiano per il Medio Evo 2002.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

341: Unde an ecclesiastico arbor, ubi ceciderit sive austro sive aquilone ? Ibi e[..]. pro Unde in (?) Ecclesiastes (? ; voir Eccl. 11:3) : Arbor ubi ceciderit, sive austro sive aquilone, ibi erit.

374: (c.198rA) pro (c.198rB)

Las novas del heretje (éd. P. T. Ricketts)

Ricketts, Peter T. éd., « Las novas del heretje », http://www.rialto.unina.it/poerel/heretje(Ricketts).htm, 10/05/2002.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

189: oblatio pro poblatio (err. ms.?)

Summa contra hereticos (éd. D. Bazzocchi)

Bazzocchi, Dino éd., L’eresia catara II (Appendice): Disputationes nonnullae adversus haereticos, codice inedito Malatestiniano del sec. XIII., Bologna: Licinio Cappelli 1920.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

XVII: Hereses grece latine secte dicuntur pro Hereses grece, latine secte dicuntur

XVII: hominunum pro hominum

XVII: fiuntdicunt pro fiunt, dicunt

XXVII: elementarum pro elementorum

XXVIII:8: spirutu pro spiritu

XXVIII:9: corpur pro corpus

CXIII:4: in super pro insuper

CXIII:5: virginem, pro virginem

CXVIII:27: vulvat pro vulvam

CXXII:5: cripturis pro scripturis

CXXXIX:6: opera pro operare (vel bona opera pro bonos operarios? Hoc melius sedet forsan sensui sententiae)

CXXXIX:7: crebis pro crebris

CLVIII:12: conveniunt quod pro conveniunt. Quod

CLVIII:13: apocalipsi. Ex pro apocalypsi: Ex

Brevis summula (ed. C. Douais)

Manuscrit : Paris, Bibliothèque nationale de France, ms. lat. 13151, fol. 347-350.

Douais, Célestin éd., La Somme des autorités à l’usage des prédicateurs méridionaux au XIIIe siècle, Paris: Picard 1896, p. 114-143.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

116:21-22: XIII. Prophetis pro XVI. Prophetis (?)

123:22: partem creandi pro potestatem creandi

126:1: ai pro a

La Somme de Rainier Sacconi (éd. F. Šanjek)

Šanjek, Franjo éd., „Raynerius Sacconi O.P. Summa de Catharis“, Archivum Fratrum Praedicatorum 44, 1974, p. 31-60.

Sans contrôle avec le manuscrit.

 

47:21-22: manistrabant pro ministrabant[2]

60:22: fratrum pro fratrem

Le registre HHH de l’Inquisition de Carcassonne (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, „Registre de Bernard de Caux, Pamiers, 1246-1247“, Bulletin de la Société Ariégeoise des Sciences, Lettres et Arts, tiré à part, Foix 1990.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe ou de transcription. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note en bas de page où dans l’apparat critique.

 

32: adoraverunt eos flexis genibus testis (corr.: ter) quilibet pro se, dicendo Benedicite... pro adoraverunt eos flexis genibus testis (corr.: ter) quilibet, pro se dicendo Benedicite... (?)[3]

44: nomen Willelmi Gasc deficit (?)[4]

73, n. 11: 189 pro 289.

Le registre d’inquisition de Bernard de Caux, ms. 609 (éd. J. Duvernoy)

Manuscrit : Toulouse, Bibliotèque municipale, ms. 609.

Duvernoy, Jean, „Le manuscrit 609 de la bibliothèque municipale de Toulouse“, in: http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/ms609_a.pdf, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/ms609_b.pdf, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/ms609_c.pdf, version du 12 mars 2004.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

31: Bemarde pro Bernarde (?)

31: aecepit pro accepit

31: vlro pro viro

31: ccmedit pro comedit

31: benedcto pro benedicto

43: nisï pro nisi

350: eL pro et

473: ve1 pro vel

479: plurles pro pluries

546: cUum pro cum

606: p1uries pro pluries

Le registre de l’Inquisition de Toulouse, 1273-1280 (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, „Registre de l’Inquisition de Toulouse (1273-1280)“, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/Parnaclatin.pdf.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

61: misist pro misit

81: SCiebat pro sciebat

123: interrogavlt pro interrogavit (l pro i : saepissime)

123: predlctùs pro predictus

123: domlnam pro dominam

123: rogavlt pro rogavit

142: üuillelmi pro Guillelmi

163: ssnacti pro sancti

163: egs pro eos

169: de 9oricino pro de Soricino

183: depsouit pro deposuit

183: confesuss pro confessus

183, n. 2: } pro )

219 : Ollba eplscopus heretlcorum pro Oliba episcopus hereticorum

Le Rituel cathare de Lyon (éd. J. Duvernoy)

Manuscrit : Lyon, Bibliothèque de la ville, ms. PA 36.

Duvernoy, Jean, „Rituel“, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/cledat_rituel.pdf, mai 2001.

Les corrigenda ont été établis à l’aide du fac-similé du manuscrit dans Léon Clédat, Le Nouveau Testament traduit au XIIIe siècle en langue provençale, suivi d’un Rituel cathare..., Paris, Ernest Lerroux, 1887 (réimpr. Genève, Slatkine Reprints, 1968).

Je renvoie le lecteur à la nouvelle édition par Marvyn Roy Harris, « Cathar Ritual », http://www.rialto.unina.it/prorel/CatharRitual/CathRit.htm.

 

1: receerunt pro receperunt

1: ¡ pro ;

2: degitem de tot desirer pro degitem tot desirer

2: no fazem la volontat pro no fazem solament la volontat

2: sorendeirament pro sovendeirament

2: detrazement pro retrazement (corr.: detrazement)

2: als  nostres esperit pro als nostres esperitz

2: no l’gardem pro no’l gardem

2: sante bo pro sant e bo

3: el meg pro e meg

3: recebri pro recebrei

Le Nouveau Testament occitan (éd. J. Duvernoy)

Manuscrit : Lyon, Bibliothèque de la ville, ms. PA 36.

http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/.

 

91: pnicipio pro principio

Le procès d’Armanno Pungilupo (éd. G. Zanella)

Zanella, Gabriele éd., Itinerari ereticali: Patari e catari tra Rimini e Verona, Roma: Istituto storico italiano per il Medio Evo 1986. Corrigenda : Zanella, Gabriele, Hereticalia: Temi e discussioni, Spoleto: Centro italiano di studi sull’Alto Medioevo 1995, pp. 225-229.

Sans contrôle avec le manuscrit. Seules les erreurs ne faisant pas partie des corrigenda publiés sont indiquées.

 

51: et non manifestabat eum. Cum tamen ipse Punzilupus sciret ubi dictus Zunta stabat in domo et cum dicta testis diceret... pro et non manifestabat eum, cum tamen ipse Punzilupus sciret ubi dictus Zunta stabat in domo. Et cum dicta testis diceret...

54: hereticotum pro hereticorum

54: trunc pro tunc

63: herticorum pro hereticorum

68: bonos homine pro bonos homines

72: Dio duodecimo pro Die duodecimo

73: elaspo pro elapso

79: tululum pro tumulum

80: duobos pro duobus

99: non duxit (congett.; duxit duxit ms.) pro duxit (duxit duxit ms.)[5]

100:13: sacrato pro sacramento

100:29: dominicanam orationem pro dominicam orationem (?)

Le registre d’inquisition de Geoffroi d’Ablis (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, „Registre de Geoffroy d’Ablis“, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/geoffroi_d_ablis.pdf, version du 12 mars 2004.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

1: 198O pro 1980

3: Dot pro Doat

13: 13O9 pro 1309

56: Interrogtga pro Interrogata

62: visitandumn pro visitandum

65: completionemm pro completionem

73: Tavenerii pro Tavernerii (?)

73: boni christini pro boni christiani

73: dixtos hereticos pro dictos hereticos (?)

74: dixir pro dixit

76: cirea pro circa

76: hertico pro heretico

85: rfeverenciam pro reverenciam

85: 29 v pro 28 v

89: eoerum pro eorum

89: Ramundki pro Ramundi

93: adofratio pro adoratio

94: eam adoravit pro eum adoravit

94: Intgerrogatus pro Interrogatus

96: Guilllelmus pro Guillelmus (sic saepe)

96: Guilllelmus2 pro Guillelmus

96: domm pro domum

96: qudo pro quod

96: recordatgur pro recordatur

112: Interrçogatus pro Interrogatus

112: heerticatione pro hereticatione

120: tnaquam pro tanquam (?)

138: "Vadamus ergo, dixi ego" pro "Vadamus ergo", dixi ego

139: ascnderam pro ascenderam

141: Guilllelmum pro Guillelmum

142: ispa pro ipsa

145: FOIURNIER pro FOURNIER

274: longtgemps pro longtemps

Le registre d’inquisition de Geoffroi d’Ablis (éd. A. Palès-Gobilliard)

Palès-Gobilliard, Annette (ed.), L’inquisiteur Geoffroy d’Ablis et les Cathares du comté de Foix (1308-1309), Centre National de la Recherche Scientifique, Paris 1984.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué.

Note. Cette édition, bien que imprimé et d’apparence officielle, et pleine de fautes ; je ne les note pas d’une manière systématique et je renvoie le lecteur à la transcription de Jean Duvernoy à http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/geoffroi_d_ablis.pdf. Dans la traduction, les fautes sont innombrables et on ne se donnera pas la peine de les noter.

 

378: Vademus ergo pro Vadamus ergo (sic Duvernoy)

388: alter non vere scio pro aliter non vere scio

Le registre d’inquisition de Geoffroi d’Ablis : quelques différences des éditions de J. Duvernoy et A. Palès-Gobilliard

Le texte suivant note quelques divergences des deux éditions où l’on ne peut pas constater avec certitude, sans consulter le manuscrit, quelle est la bonne. L’édition d’A. Palès-Gobilliard est placé en premier, l’édition de Jean Duvernoy suit ; la page est indiquée entre parenthèses.

 

quendam quaternum (390) × unum quaternum (143)

Le registre d’inquisition de Jacques Fournier (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, Le registre d’inquisition de Jacques Fournier, évêque de Pamiers (1318-1325) I-III, Toulouse 1965.

Seulement les corrigenda ne faisant pas partie des corrections publiées par Jean Duvernoy (Le registre d’inquisition de Jacques Fournier, évêque de Pamiers (1318-1325): Corrections, Toulouse, Privat, 1972) sont indiqués.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

Deuxième tome

7: bidendo pro bibendo

33: veneunt pro vendunt (?)

Troisième tome

112: sibis pro cibis (?) (cf. ibid., infra)

170: par manum pro per manum

Corrections

10: 240 33 et / set pro 240 34 et / set (vel 240 33 et / set pro 240 34 et1 / set ?)

Le registre DDD de l’Inquisition de Carcassonne (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, „Le registre DDD de l’Inquisition de Carcassonne“, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/DDD.pdf.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

64: testmmonio pro testimonio

Le registre GGG de l’Inquisition de Carcassonne (éd. J. Duvernoy)

Duvernoy, Jean, „Le registre GGG de l’Inquisition de Carcassonne“, http://jean.duvernoy.free.fr/text/pdf/GGG.pdf.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe, de transcription ou de scanning du tapuscrit. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

66: qualïDet pro qualibet

111: crèdit pro credit

142: tesfis pro testis

142: paalmos pro psalmos

142: oonventus pro conventus

Annexe : les sources vaudoises

Judici (éd. A. Brenon)

Brenon, Anne (ed.), „Judici: trois sermons vaudois sur le Jugement dernier“, Heresis, 9, 1987, pp. 11-32.

Contrôle avec le manuscrit : n’a pas été effectué. Il s’agit donc de corriger les fautes plus ou moins évidentes de frappe ou de transcription. Certaines des fautes peuvent effectivement figurer dans le manuscrit et ce qui manque dans l’édition, dans ce cas, serait une note dans l’apparat critique.

 

21: czo es; pro czo es:

22: diniva pro divina

 


Publication de cette version : 18. 11. 2006 21:06

Nombre de mots : 2564

Adresse : http://www.david-zbiral.cz/corrigenda.htm



[1] Cf. déjà Walter L. Wakefield – Austin P. Evans, Heresies of the High Middle Ages: Selected Sources Translated and Annotated, New York: Columbia University Press 21991, p. 718, n. 15.

[2] ministrabant: Antoine Dondaine, Un traité néo-manichéen du XIIIe siècle: Le Liber de duobus principiis suivi d’un fragment de rituel cathare, Istituto storico domenicano S. Sabina, Roma 1939, s. 68.

[3] La traduction serait donc : « ils les adorèrent trois fois chacun en s’agenouillant devant eux, disant à mi-voix : Benedicite... ». Cf. Jean Duvernoy, „Registre de Bernard de Caux, Pamiers, 1246-1247“, Bulletin de la Société Ariégeoise des Sciences, Lettres et Arts, Foix 1990, p. 38-41, où la ponctuation et la traduction de la même formule sont convenables.

[4] Trad. : « Guillaume Gasc, Guillaume d’Appy... ».

[5] Duxit (pour duxit duxit du ms.) correspond mieux que la conjecture de Zanella (non duxit) 1) à la pratique de la copie du texte, 2) à ce qui suit à propos de A. et B. : « Quod Christus non sumpsit carnem de beata Maria. A. B. », 3) à l’ensemble du document, qui note sans exception ce que l’auteur prend pour des erreurs (tandis que la croyance que le Christ n’a pas pris sont corps du ciel est parfaitement orthodoxe pour l’auteur catholique), 4) à la Brevis summula qui donne précisément : « Quod Christus duxit carnem de celo. » (C. Douais éd., La Somme des autorités..., p. 130) Cf. Tractatus de hereticis (A. Dondaine éd., « La hiérarchie cathare en Italie II. Le Tractatus de hereticis d’Anselme d’Alexandrie », Archivum Fratrum Praedicatorum, 20, 1950, p. 311 : selon Nazaire, le Christ a son corps du ciel, selon Didier non (les deux sont dits membres de l’église de Concorezzo).

← Page d’accueil